Manon Delonca, Psychologue-Neuropsychologue à Bourgoin Jallieu (38300)

10 A rue Joseph Cugnot, 38300 Bourgoin Jallieu, France
07 66 42 42 23
Disponible aujourd'hui de 8h à 19h
Manon Delonca
Psychologue-Neuropsychologue à Bourgoin Jallieu (38300).
 

Manon Delonca, Psychologue-Neuropsychologue à Bourgoin Jallieu (38300)

 
Disponible aujourd'hui de 8h à 19h
 
07 66 42 42 23
 
10 A rue Joseph Cugnot, 38300 Bourgoin Jallieu, France

Thérapies individuelles

Les séances de remédiation cognitive

Une prise en charge efficace passe par un bon diagnostic !

Les objectifs sont fixés en fonction des difficultés au quotidien et réajustés au besoin au fur et à mesure de la prise en charge. 

La remédiation cognitive a pour objectif de réduire l'impact des troubles cognitifs dans le quotidien de l'enfant ou de l'adolescent en ciblant des processus d'apprentissage ou des processus cognitifs particuliers. 

Afin de proposer une prise en charge individualisée et adaptée aux difficultés et plaintes, un bilan neuropsychologique complet est systématiquement proposé en amont afin de mettre en avant les ressources et les points faibles de l'enfant/adolescent sur le plan cognitif, combatif, psychoaffectif et métacognitif. 

Définition du profil de votre enfant

  • Ses forces
  • Ses faiblesses

Mieux appréhender l'école

  • Éviter l'échec ou le décrochage scolaire
  • Mettre en place des adaptations scolaires adaptées

Apprendre de nouvelles choses

  • Mettre en place des stratégies efficaces pour pallier les difficultés
  • Mettre en place une routine de travail 
  • Restauration : stimuler une fonction pour la faire fonctionner de nouveau
  • Réorganisation : récupérer une fonction en passant par d'autres voies
  • Compensation : apporter des aides qui passent par d'autres canaux, apporter des aides externes

Comment s'organise la prise en charge ?

À l'issue du bilan neuropsychologique, des séances de remédiation cognitive peuvent être proposées à votre enfant. Il s'agit d'un engagement de longue durée, au minimum une année scolaire.

Les séances sont hebdomadaires et durent environ 45 minutes. Un règlement de 50 € sera demandé à l'issue de chaque séance réalisée. L'assiduité est importante afin de favoriser le transfert des connaissances dans les différents lieux de vie de l'enfant (école et maison notamment). 

À savoir

L'acte neuropsychologique ne dépend pas d'une prescription médicale. Les prestations du psychologue ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Toutefois, certaines mutuelles remboursent des consultations psychologiques en fonction du contrat choisi. Une facture pourra alors vous être délivrée pour ces remboursements. 

Si un dossier est enregistré auprès de la Maison Départementale de l'Autonomie (MDA), il est possible d'obtenir l'AEEH (Allocation Education Enfant Handicapé) pour aider au financement du bilan ou des séances de remédiation cognitive. 

Vous pouvez également faire une demande auprès de la CPAM d'une aide extra-légale

Les séances de psychoéducation

Dans un premier temps, il conviendra d'évaluer les difficultés rencontrées par le jeune afin de déterminer ses besoins et les objectifs de l'accompagnement.

La relecture des bulletins scolaires depuis le CP sera nécessaire et sera un grand atout dans la prise en charge. 

 

L’accompagnement est centré sur les difficultés scolaires. Il est ciblé tout en étant global, je prends également en compte l'environnement de l'enfant qui vient jouer un rôle dans les apprentissages : les aspects cognitifs et métacognitifs, la personnalité, les émotions, les relations familiales. Il favorise l'engagement actif du jeune dans une co-analyse de ses difficultés, de ses forces, de son fonctionnement, de sa mobilisation en tant qu'élève. 

Comment s'organise la prise en charge ?

Les séances peuvent être hebdomadaires ou tous les quinze jours et durent environ 45 minutes. Un règlement de 50 € sera demandé à l'issue de chaque séance réalisée. L'assiduité est importante afin de favoriser le transfert des connaissances dans les différents lieux de vie de l'enfant (école et maison notamment). 

À savoir

Les prestations du psychopédagogue ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. 

Les séances de thérapie cognitive et comportementale (TCC)

Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) sont une prise en charge de la souffrance psychique. Elles proposent des méthodes testées scientifiquement et reconnues efficaces pour amener à des changements durables

La thérapie vise à remplacer le comportement inadapté par un comportement plus adapté correspondant à ce que souhaite le patient. Pour ce faire, plusieurs techniques peuvent être utilisées et viennent agir sur le plan cognitif (ce que vous pensez), comportemental (ce que vous faites) et émotionnel (ce que vous ressentez)

Les TCC sont orientées vers la résolution de problèmes et l’action. Leurs objectifs sont de transmettre au patient les compétences nécessaires afin de lui permettre de comprendre et d’agir sur les mécanismes qui le font souffrir.

 

Nous définissions ensemble les objectifs de travail. Mon rôle en tant que thérapeute s’accorde autour de trois axes : 

1- informer sur les mécanismes des troubles rapportés

2- transmettre les compétences nécessaires pur surmonter les difficultés de l'enfant

3- proposer un ensemble de stratégies et de techniques afin de répondre concrètement aux situations cause de souffrance

Comment s'organise la prise en charge ?

Premier rendez-vous

Nous abordons le motif de la consultation, je vous présente les TCC et vous décidez si ce type de prise en charge vous convient

Compréhension du problème

Les 3-4 séances suivantes vont nous permettre d'aborder les difficultés de manière plus approfondie afin d'en comprendre les facteurs de maintien

Objectifs de travail

Nous prendrons le temps de définir les objectifs thérapeutiques à atteindre et d'expliquer les moyens d'y parvenir

Travail thérapeutique 

D'une durée variable, il s'agit de séances régulières (une fois par semaine ou par quinzaine) où les situations problèmes et les techniques à mettre en oeuvre sont travaillées

Evaluation de la prise en charge

A la fin des séances de travail, nous vérifions que les objectifs sont atteints

Soit de nouveaux objectifs sont définis, soit la prise en charge est terminée

Les séances peuvent être hebdomadaires ou tous les quinze jours et durent environ 45 minutes. Un règlement de 50 € sera demandé à l'issue de chaque séance réalisée. L'assiduité est importante afin de favoriser le transfert des connaissances dans la vie quotidienne de l'enfant. Des exercices et entrainements seront à réaliser entre chaque séance

Pour quelles difficultés ?

Les champs d'intervention sont multiples : trouble du comportement alimentaire (TCA) ; trouble anxieux généralisé (TAG) ; dépression ; anxiété ; phobie (simple, scolaire, sociale) ; trouble du sommeil ; difficultés d’affirmation de soi, de confiance en soi ou d’estime de soi, trouble de l'attention avec hyperactivité (TDAH)... 

A savoir

Les séances de psychothérapie ne dépendent pas d'une prescription médicale. Les prestations du psychologue ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Toutefois, certaines mutuelles remboursent des consultations psychologiques en fonction du contrat choisi. Une facture pourra alors vous être délivrée pour ces remboursements. 

Si un dossier est enregistré auprès de la Maison Départementale de l'Autonomie (MDA), il est possible d'obtenir l'AEEH (Allocation Education Enfant Handicapé) pour aider au financement de la prise en charge. 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion